FOIRE AUX QUESTIONS

Les réseaux en fibre optique

Quelle est l’architecture du réseau ?

L’architecture d’un réseau FttH (Fiber to the Home : fibre jusqu’aux habitations) est la suivante :

agrandir

 

NŒUD DE RACCORDEMENT OPTIQUE (NRO) :

Le NRO correspond au « cœur du réseau » de la zone qu’il couvre. Les opérateurs peuvent s’y raccorder, installer leurs équipements actifs et collecter les flux de données de leurs clients desservis en fibre optique.

Le réseau FttH de Charente Numérique s’appuie sur 29 NRO.

SOUS-RÉPARTITEUR OPTIQUE (SRO) :

Le SRO est un nœud intermédiaire, en aval duquel chaque habitation ou entreprise est desservie avec une fibre optique. Le SRO constitue un point clé du réseau. Un SRO peut aussi être localisé directement au niveau du NRO pour desservir les abonnés situés à proximité immédiate du NRO.

Le Réseau d’Initiative Publique charentais compte 248 SRO.

POINT DE BRANCHEMENT OPTIQUE (PBO) :

Le PBO est le nœud situé au plus près des abonnés, à partir duquel sont réalisées les opérations de raccordement final.

Dans les immeubles collectifs, le PBO est généralement installé dans les boîtiers d’étage. En dehors des immeubles collectifs, le PBO peut être installé en façade, dans une chambre de génie civil ou sur un poteau.

DISPOSITIF DE TERMINAISON INTÉRIEURE OPTIQUE (DTIO) :

Le DTIo est l’élément optique passif situé à l’intérieur du bâtiment de l’abonné qui constitue l’extrémité du réseau : c’est la prise optique. Le DTIo est installé une fois le choix d’un opérateur fait par l’utilisateur (phase de raccordement.)

Qui paye la construction du réseau ?

Le réseau construit par Charente Numérique est un réseau public. Son financement est assuré par des fonds publics (se reporter à la rubrique « Plan de Financement ».)

La fibre optique : quel débit ?

Le réseau construit permet de délivrer à chaque abonné un débit de 1 Gbit/s (Giga) soit 1 000 Mbit/s (Méga), et ce dans les deux sens.

Le débit proposé aux utilisateurs du réseau peut être différent en fonction des opérateurs. Certains limitent le débit du flux montant (de votre ordinateur vers les serveurs du Web), le flux étant dans la réalité très dissymétrique (on tape quelques mots clefs, et le flux descendant est constitué de pages Web de plus en plus gourmandes : photos hautes définition, vidéo, etc.)

D’autres choisissent de limiter le débit descendant, par exemple à 100 Mbit/s.

Pour les entreprises, ce plafond de 1 Gbit/s peut être dépassé (10 Gbit/s, par exemple), dans le cadre de services spécifiques dédiés aux entreprises.

Qu’est-ce que le triple-play ?

Le triple play est une offre commerciale des opérateurs de télécommunication ou FAI qui proposent à leurs clients les trois services suivants dans le cadre d’un contrat unique :

  • L’accès à l’Internet ;
  • Un service de téléphonie fixe (en voix sur IP : le téléphone est branché sur la Box). Les appels téléphoniques sont en général illimités vers l’ensemble des numéros fixes en France et peuvent aussi inclure diverses destinations étrangères ou encore les mobiles ;
  • La télévision avec des services de vidéo à la demande. Chaque opérateur possède sa propre liste de chaînes, en plus de l’ensemble des chaînes de la TNT en qualité HD mais aussi de nombreuses chaînes à thèmes.

A noter que les offres quadruple play sont également proposées par les fournisseurs d’accès. En plus de l’offre triple play, vous pouvez avoir un ou plusieurs abonnements de téléphonie mobile chez ce même opérateur. Vous ne payez alors plus qu’un seul abonnement pour l’ensemble de vos services télécoms en fixe et en mobile.

Qui est Charente Numérique ?

Charente Numérique est un syndicat mixte ouvert dont les adhérents sont :

  • Le Département de la Charente
  • La Région Nouvelle Aquitaine
  • Le Syndicat Départemental d’Electricité et du Gaz de la Charente, les communautés d’agglomération de Grand-Angoulême et de Grand-Cognac, les communautés de communes de La Rochefoucauld – Porte du Périgord, Lavalette-Tude-Dronne, 4B-Sud Charente, du Rouillacais, Cœur-de-Charente et Val de Charente

 

Qu’est-ce que la SPL ?

La Société Publique Locale Nouvelle Aquitaine THD est une société de droit privé dont les actionnaires sont cinq syndicats mixtes parmi lesquels Charente Numérique, chargés de construire le réseau public en fibre optique de sept départements néo-aquitains.

La SPL est chargée d’exploiter et de maintenir le réseau, et de le commercialiser auprès des opérateurs commerciaux, également appelés « FAI » (Fournisseurs d’Accès Internet.)

La SPL commercialise ainsi un des cinq plus gros réseaux publics de France.

Pour en savoir plus

Quels sont les rôles respectifs de Charente Numérique et de la SPL Nouvelle-Aquitaine THD ?

Charente Numérique construit le réseau et en est le propriétaire. Il le fait évoluer (extensions, enfouissements.)

La SPL Nouvelle Aquitaine THD maintient le réseau (c’est la SPL, et en particulier son sous-traitant La Fibre Nouvelle Aquitaine qui intervient si une fibre casse,) et le commercialise auprès des opérateurs commerciaux auxquels les charentaises et les charentais passent commande.

Je veux m’abonner à la fibre optique

Comment s’abonner à la fibre optique ?

En repérant votre habitation dans la rubrique « quand aurai-je la fibre », vous connaitrez le trimestre prévisionnel de début de la commercialisation.

Vous avez la possibilité de vous connecter sur le site d’éligibilité de la SPL Nouvelle Aquitaine THD, qui vous indiquera si votre domicile est éligible, ou pas encore.

Il vous restera alors à faire le choix d’un opérateur et de lui passer commande du service souhaité. Le raccordement de votre domicile (pose du DTiO : Dispositif Terminal intérieur Optique) sera effectué par l’opérateur retenu ou un sous-traitant après le passage de la commande.

Quels opérateurs seront présents sur le réseau ?

Les opérateurs les plus connus ont tous déclarés leur volonté d’être présent sur le réseau néo-aquitain déployé à l’échelle de la région, et donc en particulier sur la Charente.

Leur date effective d’arrivée dépend de leurs priorités. Ces calendriers sont en cours d’affinage. La première étape est la signature d’une convention de commercialisation avec la SPL. La liste des signataires évolue régulièrement.

Mais la nouvelle technologie qu’est la fibre optique a vu l’apparition de nouveaux opérateurs qui seront également présents dès le début sur le réseau de la Charente.

Dès les premiers lancements commerciaux, au moins une demi-douzaine d’opérateurs seront présents sur notre réseau.

Ils ont signé avec la SPL : http://nathd.fr/index.php/les-operateurs/

Il existe également des opérateurs portant des offres spécialisées à destination des professionnels et des entreprises, qui seront eux-aussi présents dès le démarrage commercial du réseau.

Combien me coûtera la fibre ?

Votre logement est déclaré « raccordable », et le service est ouvert dans votre zone (se reporter à la rubrique « Quand aurai-je la fibre ? ».)

Vous pouvez alors passer commande auprès de l’opérateur de votre choix parmi ceux présents sur le réseau Néo-aquitain (un « FAI » pour Fournisseur d’Accès Internet.) Le raccordement de votre domicile sera alors effectué, financé par Charente Numérique. Il ne vous sera pas facturé.

Si votre logement est déclaré « raccordable sur demande », vous pouvez de la même façon vous abonner auprès du FAI de votre choix. La seule différence est que le réseau devra alors être complété par Charente Numérique, et le délai maximal pour raccorder votre habitation passera alors de un mois à six mois.

Vous règlerez les frais d’accès au service et le coût mensuel de l’abonnement, qui dépendra des services auxquels vous avez souscrit.

Les opérateurs pratiquent des prix identiques sur l’ensemble du territoire national : pour connaitre le prix de leurs services, renseignez-vous auprès de ces opérateurs.

Pour connaitre la liste des opérateurs présents sur le réseau néo-aquitain :
http://nathd.fr/index.php/les-operateurs/

Quand pourrai-je m'abonner à la fibre ?

Lorsque le réseau est construit sur une zone donnée, la réglementation (définie par l’ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) impose une période de gel commercial de trois mois, destinée à permettre à tous les opérateurs présents sur un réseau de préparer leurs actions commerciales sur un pied d’égalité. Au cours de cette période de gel commercial, les opérateurs ne peuvent prendre votre commande.

La rubrique « Quand aurai-je la fibre ? » vous indique le trimestre prévisionnel pour le démarrage de la commercialisation, c’est-à-dire de la fin de ce gel commercial.

Charente Numérique et la SPL Nouvelle Aquitaine THD organiseront des réunions publiques pour informer la population de l’ouverture de la phase commerciale.

Comment la fibre arrivera-t-elle chez moi ?

J’habite une ferme isolée. Aurai-je quand même la fibre ?

Oui, Charente Numérique et ses adhérents ont fait le choix volontariste de restaurer l’égalité des territoires, et donc de rendre raccordable TOUS les logements, exploitations agricoles, entreprises, commerces, sans laisser de côté les plus isolés.

Cette réponse vaut pour les communautés de communes et communautés d’agglomération qui sont adhérentes à Charente Numérique (La Rochefoucauld portes du Périgord, Lavalette Tude Dronne, 4B Sud Charente, Grand Cognac (hors zone Cognac déployée par Orange), Rouillacais, Cœur de Charente, Val de Charente et Grand Angoulême (hors zone déployée par Orange.)

Quels travaux dois-je prévoir chez moi pour avoir la fibre ?

La fibre optique pour le raccordement est tirée depuis un boîtier (c’est le PBO : Point de Branchement Optique) installé en aérien ou en souterrain dans votre rue, ou à votre étage pour les immeubles, jusqu’à l’intérieur du logement.

A l’extérieur de votre habitation, la fibre reprendra le même cheminement que pour le câble téléphonique cuivre actuel.

Il faut cependant noter que si le fourreau sur votre terrain est bouché ou sectionné, cela relève de votre responsabilité de propriétaire. Vous devez alors réparer ou remplacer à vos frais le fourreau défectueux. C’est le seul dans lequel vous devrez alors intervenir.

La nouvelle adduction doit alors être réalisée en respectant des règles d’ingénierie.  Le ou les fourreaux sont de type PVC 42/45mm de diamètre ou une gaine télécom verte de 30 mm de diamètre (avec un intérieur lisse) jusqu’à la limite de votre propriété dans un regard 40/40. Il faut installer un grillage avertisseur vert à 30 cm au-dessus du réseau à construire.

Le réseau fibre optique est un nouveau réseau totalement indépendant du réseau téléphonique existant qui appartient à Orange. Le SMO Charente Numérique et les entreprises qui travaillent pour lui ne supprimeront pas le réseau cuivre existant. Vous êtes totalement libre de conserver votre ligne actuelle sur le réseau cuivre d’Orange et donc votre offre actuelle. Dans ce cas, aucune prise terminale optique ne sera installée à votre domicile. Un raccordement demeurera bien évidemment possible ultérieurement lorsque vous le souhaiterez.

Dois-je modifier mon installation intérieure pour la fibre ?

Non, l’installateur verra avec vous les modalités de pose de la fibre dans votre habitation ou logement suivant sa configuration.

La prise terminale optique et la box seront installées à proximité de votre prise téléphonique actuelle ou pour les logements récents dans la partie télécom de votre coffret électrique. Vous pouvez demander de positionner la prise terminale optique dans une autre pièce. En fonction de la faisabilité technique, l’installateur pourra répondre favorablement à votre demande.

Que deviendra le réseau en cuivre ?

Sur le long terme, le nouveau réseau en fibre optique se substituera au réseau cuivre.

Mais sur le court terme, les deux infrastructures vont cohabiter :

  • Parce que les deux réseaux appartiennent à des opérateurs différents (Orange pour le réseau cuivre, Charente Numérique pour le réseau fibre sur le périmètre du Réseau d’Initiative Publique.)
  • Parce que chaque Charentais(e) a la possibilité de rester sur le cuivre, basculer l’Internet sur la fibre tout en conservant sa ligne téléphonique sur le cuivre, aussi bien que de basculer l’accès à Internet et à la téléphonie fixe intégralement sur la fibre (ainsi que potentiellement la télévision, dans le cadre d’offres triple play.)

La fibre pour les professionnels et les entreprises

Je suis une entreprise : de quels services pourrais-je bénéficier ?
Je suis un professionnel : combien me coûtera la fibre ?

 Je me perds dans tous ces acronymes…

Glossaire

« ARCEP » : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes.

« Collecte » : désigne la partie du réseau interconnectant les NRO entre eux et avec un ou plusieurs POP.

« Desserte » : désigne la partie du réseau située entre le NRO et les PBO. La desserte inclut donc les réseaux de transport et de distribution.

« Distribution » : désigne la partie du réseau située entre le SRO et les PBO.

« DTiO » : Dispositif de terminaison Optique : désigne la prise terminale installée à l’intérieur du domicile d’un particulier, ou à l’intérieur d’une entreprise baie informatique, local technique…)

« FAI » : Fournisseur d’Accès Internet. Désigne un Opérateur commercialisant auprès d’entreprises et de particuliers des services d’accès à Internet.

« FttE » : Fiber to the Enterprise. Désigne un réseau en fibre optique desservant des entreprises.

« FttH » : Fiber to the Home. Désigne un réseau en fibre optique desservant des habitations.

« NRO » ou « Nœud de Raccordement Optique » : désigne un point de concentration d’un réseau en fibre optique jusqu’à l’abonné où sont installés les équipements actifs à partir desquels l’opérateur active les lignes de ses abonnés.

« Opérateur » : désigne toute entreprise ou collectivité locale disposant d’une licence L33-1.

« PBO » : Point de Branchement Optique ; désigne l’extrémité du réseau construit, avant le tronçon de raccordement.

« POP » : Point of Presence : point de présence des opérateurs, assurant l’interconnexion du RIP avec les réseaux d’autres opérateurs.

« Prise raccordable » : Désigne toute prise pour laquelle il existe une continuité optique entre le SRO et le Point de Branchement Optique.

« Prise raccordable sur demande » : Désigne toute prise pour laquelle le PBO destiné à desservir cette prise n’est pas encore posé et le sera dès lors que cette prise fera l’objet d’une commande commerciale pour un raccordement.

« RIP » : Réseau d’Initiative Publique

« SRO » ou « Sous-Répartiteur Optique » ou « PM » ou « Point de Mutualisation » : point de concentration d’un réseau en fibre optique jusqu’à l’abonné au niveau duquel l’opérateur donne accès aux opérateurs tiers aux lignes de la zone arrière en vue de fournir des services de communications électroniques aux utilisateurs finals correspondants, conformément à l’article L.34-8-3 du Code des postes et des communications électroniques.

« THD » : Très Haut débit. Désigne des accès à Internet dont le débit descendant est au moins égal à 30 Mbit/s.

« Transport » : désigne la partie du réseau située entre le NRO et le SRO.

« Triple Play » : réseau de communication électronique permettant simultanément l’accès à Internet, à un service de téléphonie filaire et à un service de diffusion de télévision numérique.